Vous croyez avoir un trouble alimentaire?

Questionnaire de depistage SCOFF

Les troubles alimentaires ou la préoccupation excessive à l’égard du poids affectent de nombreux aspects de notre vie et parfois de la vie de ceux qui nous entourent.
Ces problématiques touchent la santé psychologique et physique. Souvent, elles arrivent à affecter la capacité à entretenir et à développer des relations harmonieuses avec la famille ou les amis, ainsi qu’entrainer des difficultés scolaires ou professionnelles. De plus, les conséquences physiques de ce trouble des comportements, d’origine psychique, sont telles qu’elles induisent une dangerosité par la mise en place d’un risque vital pour le patient qui en souffre.
Le rapport à la nourriture, singulièrement déplacé de son sens initial de besoin vital, est devenu dans nos sociétés occidentales un élément essentiel de convivialité, de plaisir, voire d’expression artistique.
Mais il apparaît également que ce besoin vital de s’alimenter fasse l’objet d’une perception pathologique, pas seulement dans son excès sociétal souvent dénoncé, mais aussi dans le sens de l’expression d’une maladie psychique.
Alors disparaît la représentation hédonique de l’alimentation et apparaît l’expression d’une souffrance d’un individu se condensant sur la sphère alimentaire.